Le musée ethnographique d’Hanoï: à voir!

Entrer au Vietnam par la culture et l'Histoire.

Vous venez de poser le pied à l’aéroport d’Hanoï, j’espère que tout s’est aussi bien passé que pour moi! Si comme moi, vous avez décidé de passer quelques jours dans la capitale avant de partir en exploration, rendez-vous à Hanoï, au musée ethnographique d’Hanoï au Vietnam. Traversez ce sas vers les cultures multiples de ce superbe pays.

Le musée ethnographique d’Hanoï, pour se préparer à entrer dans l’univers des minorités ethniques.

Aujourd’hui, mon guide m’accompagne, en route vers le musée ethnographique d’Hanoï. Cela me laisse le temps d’admirer les bâtisses du secteur puisque l’on est dans la zone des ambassades : un décor très différent de la vieille ville ! Et puis ces grandes tours d’appartements luxueux, leurs boutiques du rez-de-chaussée, dont un concessionnaire Porsche…Il y a un café Aha collé au site et des restaurants à peine plus loin.

Une plaque nous apprend que ce musée est le fruit d’une coopération Vietnam/ France, une démarche très louable! D’une part, ce projet valorise le multiculturalisme et les ethnies minoritaires aux yeux des Vietnamiens. D’autre part, le musée cible aussi les visiteurs étrangers en leur offrant un joli panorama sur les traditions, l’habitat, les modes de vie et croyances des peuples du Vietnam.

Voici le site internet du musée : http://www.vme.org.vn/accueil/, vous pouvez opter pour la langue française en haut à droite de la page d’accueil, mais le site n’est pas intégralement traduit.

Partie 1-La visite des maisons ethniques traditionnelles.

Première partie du musée : en extérieur, une belle promenade à travers un jardin. Nous découvrons différentes formes d’habitats traditionnels du territoire vietnamien. Des constructions démontées sur leur lieu d’origine puis remontées sur le site du musée par les villageois eux-mêmes ! Quelle belle initiative ! La maison commune des Bahnar, ouahhhh! On peut entrer (parfois il faut se déchausser), prendre des photos. Des cartels nous expliquent en trois langues ce qu’il faut comprendre des techniques employées et de l’organisation du bâti de ces lieux de vie individuels ou communautaires. Des guides francophones peuvent aussi nous accompagner, c’est ce que j’ai choisi. Voici le lien vers les photos : http://www.vme.org.vn/trung-bay-thuong-xuyen/vn-kin-truc/, leurs photos sont bien plus belles que les miennes !

Maison commune des Ede exposée au musée ethnographique d’Hanoï.

De plus, le musée propose d’assister à une représentation de théâtre de marionnettes sur l’eau; c’est très typique et charmant (sur supplément). Quel plaisir de découvrir les maisons traditionnelles des Viets, des Ede, des Hmong, des Yao, des Chams ou encore des Tay. (D’ailleurs, j’aurai bientôt l’occasion de dormir dans des maisons similaires à celles-ci!). Puis les vastes habitations communales, les sépultures …dans ce grand jardin ombragé…On s’y sent bien, on voyage déjà, on va de surprise en surprise!

Partie 2- Coutumes et modes de vie des minorités ethniques.

La seconde partie du musée, à l’intérieur donc, vous accueille avec un arbre rituel spectaculaire ! Vous en trouverez un autre un peu plus loin, typique de l’ethnie Thaï, similaire à celui qui trônait dans une maison commune d’un village visité en hiver 2005, à l’occasion d’une fête des chamanes qui se déroulait alors ! Voir cet arbre en fibres de bambou tressées est un beau déclencheur de souvenirs! Je revis ces moments uniques que j’ai pu passer avec les habitants. Entre “sirotage” d’alcool de jarre à l’aide de longues pailles, repas avec les femmes sur des nattes, danse des bambous, mélodie lancinante des gongs et rires partagés!

Dans ce grand bâtiment blanc conçu par un architecte d’origine Tay, vous déambulez sur deux étages. Une collection d’objets du quotidien des différents groupes ethniques du pays dont on réalise ainsi la diversité. 54 ethnies se côtoient au Vietnam, c’est assez remarquable pour justifier la création d’un musée ethnographique à Hanoï.

Au musée ethnographique d’Hanoï, le guide vous présente des tenues traditionnelles, leurs secrets de confection et la symbolique des motifs brodés.

Pour 40 000 VND, le musée vous offre une vision globale de ces populations et de nombreuses pistes pour découvrir les modes de vie et coutumes. Incontournable en début de séjour !

Enfin, sachez que le musée ethnographique est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 8h30 à 17h30. Il sera fermé lors des vacances du nouvel an vietnamien (têt). Si vous disposez d’assez de temps, visitez le Musée des Beaux Arts dans le quartier Dong Da. Vraiment très beau, et tout aussi intéressant pour entrer dans la culture et l’histoire du pays! Le Temple de la littérature est aussi un site magnifique…Autant vous dire que les activités ne manquent pas ici à Hanoï!

A propos MarieK 12 Articles
Bonjour! J'ai vécu et voyagé dans de nombreux pays, en Afrique, Amérique centrale, du Nord, Asie du Sud-Est...Voyager et travailler vont de pair pour moi! Alors que faire quand le travail me retient en métropole? Continuer à voyager, écrire sur mes découvertes et les partager avec vous bien sûr!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*