Déguster un bun cha à Hanoï!

Un plat traditionnel délicieux pour entrer dans la "streetfood" du Vietnam!

Déguster-bun-cha-Hanoi
Cuisson sur la braise pour un délicieux Bun Cha à Hanoï

Tout d’abord, pour déguster un bun cha Hanoi, rendez-vous dans le vieux Hanoï, 25 rue Gia Ngư , face au 18: là se trouve un restaurant réputé parmi les Hanoïais dont ce plat est la spécialité. Une fois assis, commandez votre bun cha et un thé glacé que je conseille pour les périodes chaudes : c’est du thé vert vietnamien donc un goût marqué, bien végétal, j’adore ! Une boisson qui redynamise quand on a passé toute la matinée en balade, mais on lui prête bien d’autres vertus : antioxydants, anti-inflammatoires, amincissantes,  drainantes. Il favorise la digestion et aide à maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire. Vous aussi, commandez votre « cha da » à la serveuse. Ne nous en privons pas, j’en ai bu deux verres pour conclure la matinée au village des potiers.

Comment déguster un bun cha?

Ensuite, la jeune femme apporte une assiette de fines nouilles de riz ou « bun » et un bol de bouillon très aromatique dans lequel se mêlent quelques légumes (carottes et papaye verte), de la viande de porc cuite au barbecue et les boulettes de porc ou « cha ». Enfin, une assiette d’herbes fraîches dont ma favorite, la coriandre ! Je ne résiste pas à picorer dans l’assiette, les saveurs et textures sont vraiment intéressantes. Sans abuser car si on dit qu’elles ont des propriétés médicinales, elles pourraient aussi contribuer à la tourista…J’ai ajouté un peu d’ail dans le plat, on remue, on vient prendre un peu de nouilles à l’aide des baguettes, on les plonge dans le bouillon et on commence la dégustation ! Un délice ! Je précise que ce que j’appelle « bouillon » est en fait considéré comme une sauce qu’on ne va pas boire, donc.

Débuter votre immersion dans la street food d’Hanoï!

J’ai trouvé une vidéo où une jeune Vietnamienne présente le bun cha de ce petit restaurant, justement! Elle montre trois manières de la déguster. C’est en anglais mais les sous-titres en français fonctionnent. Cliquez ici pour avoir déjà l’impression d’y être!

Déguster un bun cha excellent dans une échoppe du vieux Hanoï, c’est un repas parfait!

Au final, c’est un plat simple, léger, complet, adéquat pour les journées actives parce qu’il est très digeste. Il est très économique aussi: 40 000VND! Pas de lourdeur au moment de la digestion, ni au moment de régler l’addition.

Certains ont remplacé la viande de porc grillée au charbon de bois par des nems, ou les ajoutent à la viande. A mon avis, ça n’apporte rien de plus. Autant manger des nems autrement et respecter la tradition : c’est la viande grillée qui apporte la saveur du plat. Vous aurez bien d’autres occasions de manger des nems, et ce n’est finalement pas le top en termes de spécialités vietnamiennes.

Cuisson de la viande de porc et des boulettes avant de déguster un bun cha, enfin!

 Finalement, on ressort de l’estaminet revigoré et enchanté des saveurs du bun cha Hanoi, et à cette adresse, on les maîtrise parfaitement, je confirme !

Si vous souhaitez découvrir une autre délicieuse spécialité de la capitale, suivez ce lien vers une présentation du café aux œufs, un excellent breuvage puisque le Vietnam est producteur de café, recouvert d’un nuage d’une préparation sucrée, une sorte de sabayon! Parfait pour le goûter…

Enfin, pour une présentation plus générale de la nourriture vietnamienne, un précédent article que j’ai écrit à mon retour: cliquez ici, en espérant vous mettre l’eau à la bouche!

A propos MarieK 12 Articles
Bonjour! J'ai vécu et voyagé dans de nombreux pays, en Afrique, Amérique centrale, du Nord, Asie du Sud-Est...Voyager et travailler vont de pair pour moi! Alors que faire quand le travail me retient en métropole? Continuer à voyager, écrire sur mes découvertes et les partager avec vous bien sûr!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*