La vallée de Mai Chau à vélo!

Mai hich

Explorer la vallée de Mai Chau à vélo, en mode écotourisme.

Louer un vélo à Cun Phéo

Vous avez trouvé l’hébergement de vos envies à Mai Chau ? Poussez jusqu’au village voisin de Cun Pheo: la maison d’hôtes de Minh Tho, « Homestay n°1 » ou Nhà Nghi sô 1 » en vietnamien. Nous avons été bien reçus par la famille! nous sommes venus dans l’optique d’explorer les environs au rythme de nos guiboles. Une vingtaine de vélos sont alignés à l’entrée de la maison familiale, tout en bois. Ces maisons traditionnelles sur pilotis sont typiques des minorités thaï.

La maison d’hôtes en elle-même : son atout principal est une piscine, petite mais vraiment bienvenue en ces jours d’août chauds et humides. On profite des tables et lits d’agréments disposés au rez-de- chaussée, un bar permet de profiter de boissons fraîches. Un grand groupe familial de touristes hollandais s’y étaient installés, ils avaient l’air de vraiment passer du bon temps : vélo, lecture, piscine, jeux de société : détente au programme ! A l’étage, comme sur le modèle classique des maisons d’hôtes du secteur, une grande salle commune et des matelas au sol. Les moustiquaires sont là, la ventilation rafraichit l’air .

Cette maison d’hôtes est peut-être plus simple que celle de Mai Chau, qui possède de belles finitions, mais tout aussi agréable. Les propriétaires sont accueillants et désireux de bien recevoir leurs hôtes.

A vélo sur les petits chemins de Mai Chau!

Nous voilà montés sur les bicyclettes, avec panier à l’avant pour l’appareil photos, et en route ! Les chemins de la vallée de Mai Chau sont tout à fait praticables. Ils nous réservent des surprises à chaque tournant. Ici un grand papillon noir, aux reflets bleutés, avec une queue ressemblant à celle d’un poisson combattant ! Là, une vache qui s’introduit dans un jardin, piétine un parterre et escalade la terrasse pour voler des épis de maïs qui séchaient. On est dans le cadre parfait d’une destination écotourisme idéale.

Mai Chau à vélo: l’occasion de se laisser surprendre par les papillons incroyables. Le voyez-vous?

Tout semble si beau dans cette vallée de Mai Chau, inondée de rizières verdoyantes, sous la lumière intense du soleil ! On se rafraîchit en pédalant. on multiplie les pauses tant chaque coup de pédale nous rapproche d’une image superbe…On l’a peut-être déjà vue en carte postale, mais pourtant elle reste totalement inattendue. L’avantage de la bicyclette étant d’avoir tout notre temps pour capturer de petites scènes de vie touchantes, surprenantes.

Enfin, on en prend plein les mirettes en parcourant la vallée de Mai Chau à vélo. Et plus le soir approche, plus les habitants sortent des maisons. Ils se dirigent vers les champs pour éclaircir les rangées de riz, nourrir les poissons des étangs avec des herbes longues et des granulés. Salutations, échanges de sourires, « il fait chaud», « khong nong ! » me répond la dame qui part dans  les rizières, un grand panier tressé dans le dos. Pour elle, la fraîcheur relative est là, et c’est le signe de la mise au travail !

Au-delà du vélo à Cun Phéo…

De plus, pour en savoir plus sur le circuit à partir d’Hanoï, lisez l’article Mai chau, puis Pu Luong. Il est assez simple de faire une boucle Hanoï-Mai Chau-Pu Luong- Baie d’Halong terrestre-Baie d’Halong maritime-Hanoï.

Je vous présente ici un périple à vélo dans les alentours de Cun Pheo. Mais vous êtes intéressés par un vrai road trip, en vélo au Vietnam,c’est tout-à-fait envisageable! Des agences de tourisme locales proposent d’organiser pour vous des circuits adaptés à vos attentes. Je vous conseille de faire appel à des professionnels, des guides francophones, car je viens encore de découvrir un témoignage plutôt mitigé d’un voyageur. Il est parti explorer le Nord du Vietnam à vélo, seul et sans réelle préparation. Son récit de voyage se trouve ici!

A propos MarieK 14 Articles
Bonjour! J'ai vécu et voyagé dans de nombreux pays, en Afrique, Amérique centrale, du Nord, Asie du Sud-Est...Voyager et travailler vont de pair pour moi! Alors que faire quand le travail me retient en métropole? Continuer à voyager, écrire sur mes découvertes et les partager avec vous bien sûr!

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*